Chroniques
image

Moment magique

Publié dans la revue MAG2000 de novembre 2009

Publié le 29 août 2011

Sur la fin de cet après-midi de septembre, la température radieuse invitait plutôt à l’évasion. Aussi, à l’heure de la pause, je me suis laissée appeler par le vent caressant et la lumière encore dorée du soleil, pour déserter l’atelier Silex l’espace d’un tour ou deux d’horloge.

N’ayant aucune idée de l’endroit où aller, je suis partie à l’aventure, ayant sur les papilles un goût d’été... du genre crème glacée aromatisée à la vanille. J’ai donc écouté cette pulsion estivale, en me dirigeant vers le bar glacier. Savourant l’effet enivrant de mon échappatoire improvisée, je me suis assise à une table dans le parc incrusté d’un étang serti d’arbres majestueux, faisant bon voisinage avec les oiseaux et les écureuils.

La magie du moment s’est vraiment opérée lorsqu’après avoir consommé le délice sucré, je me suis couchée sous un arbre. C’est là qu’une vision étonnamment poétique m’est apparue. Découpés en dentelle, des morceaux de ciel peints en bleu provençal parsemaient la chevelure verdoyante du colosse bienveillant qui me surplombait. Impressionnée par tant de beauté, je me suis surprise à énumérer la quantité inimaginable de nuances vertes superposées et juxtaposées les unes aux autres dans l’espace ensoleillé. En tant qu’artiste et professeure d’art, j’ai depuis longtemps enseigné la palette des verts que j’affectionne particulièrement. Mais là, comme une apparition, une palette vivante s’exhibait royalement dans toute sa richesse. La perspective étagée des immenses branches distribuées autour du tronc centenaire, me faisait ressentir l’infinie grandeur de l’univers. Même le cinéma IMAX qui procure une perception visuelle 3D ne m’a pas impressionnée autant que la vision de cet après-midi d’automne. Réceptive et ouverte à la contemplation, l’imprévisible mère Nature m’a gracieusement offert ses cadeaux qui élèvent l’âme, accompagnés harmonieusement par le chant a cappella des petits oiseaux. Et je me suis assoupie... Quel bonheur!

La nature nous appelle continuellement à ses rendez-vous magiques. En novembre, les dernières promenades sur les tapis de feuilles séchées permettent autant de sorties embaumées par le parfum pénétrant de la création qui se dénude en vue de la dormance prochaine.

Trop souvent, nous faisons la sourde oreille et nous laissons esclavager par le travail et les obligations, en oubliant que notre corps et notre esprit ont besoin d’apaisement et de plaisirs sains. Pourtant, nous savons tous que le contact avec la VRAIE VIE entretient l’excellence de la qualité de celle-ci et de la santé intégrale. Ces moments magiques chassent le stress pour faire place à la tant recherchée paix du coeur.

Image : Rose-Anna, bronze création de J. Duchesne.

Nombre de fois lu : 2933
Envoyez votre commentaire
Votre nom :
Votre courriel :
Adresse site Web : Facultatif
Écrivez "Internet" 
Qu'est-ce que c'est ?
Votre commentaire :