Chroniques
image

L'enfance de l'art

Publié dans la revue MAG2000 de septembre 2008

Publié le 16 août 2011

-S’il vous plaît...dessine-moi un mouton !

-Hein !
-Dessine-moi un mouton...
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.Voilà le meilleur portrait que, plus tard, j’ai réussi à faire de lui. Mais mon dessin, bien sûr, est beaucoup moins ravissant que le modèle. Ce n’est pas ma faute. J’avais été découragé dans ma carrière de peintre par les grandes personnes, à l’âge de six ans, et je n’avais rien appris à dessiner, sauf les boas fermés et les boas ouverts.
 
Antoine de SAINT-EXUPÉRY
 
Comment peut-on éveiller et inspirer un enfant à découvrir l'artiste en lui ?
 
Tout d’abord, soyez inspiré dans la recherche de votre propre créativité et reconnaissez le pouvoir de l’expression artistique pour vous-même, afin d’entraîner votre enfant à aimer l’art. Souvenez-vous que l’enfant se ressource des vibrations de ses parents, et l’expérience agréable que vous vivez à être en contact avec les arts, l’encouragera à croître vers sa propre identité artistique. 
 
Sans obligation, sans compulsivité, sans exigence, favorisez son goût de dessiner, de peindre et de modeler l’argile, de chanter et danser, sans le limiter dans une forme particulière. Laissez à sa portée les boîtes de carton.S’il le désire,il construira des châteaux, des garages, des cabanes imaginaires, avec ses petits amis. Pour aiguiser sa curiosité, racontez-lui des histoires inventées dont il ne connaît pas la fin. Très tôt, il voudra en faire autant.
 
Éveillez son plaisir d’étendre de la couleur sur toutes sortes de matériaux d’emballage récupérés. À déconseiller, les cahiers à colorier, où il ne faut pas dépasser les lignes. Le remplissage de dessins déjà imprimés le confine à l’intérieur d’un territoire qui n’est pas le sien, cela brime son évolution graphique. Fournissez-lui plutôt des feuilles vierges de toutes dimensions, et encouragez le à en occuper tout l'espace avec ses crayons ou peinture à l’eau.
 
Attention aux analyses psychologiques, trop faciles, sur les dessins d’enfants. Seuls les spécialistes sont en mesure de le faire. Il est conseillé de ne pas évaluer et juger la création spontanée d’un enfant. Dites-lui que c’est intéressant et stimulant. Demandez-lui comment il a aimé créer. Aidez-le à s’exprimer en fonction de l’objet de sa création. Ne se sentant pas jugé, il aura envie d’explorer ses talents naturels. En ce qui vous concerne, réservez du temps sur votre agenda personnel afin de vous offrir des rendez-vous d’artistes : musique, lecture, danse, poésie, peinture, théâtre, visite de galeries, etc.
 
Vous m'en donnerez des nouvelles !
Nombre de fois lu : 2613
Envoyez votre commentaire
Votre nom :
Votre courriel :
Adresse site Web : Facultatif
Tapez "Mauricie" 
Qu'est-ce que c'est ?
Votre commentaire :